MJC de Saint-Chamond

Chantiers éducatifs 2018 : « C’est une opération plus que positive »

Quelques-uns des jeunes ayant participé aux chantiers 2018. « Il y a des listes d’attente », assure Pascale Offrey.  Photo Françoise SUTOUR

 

Moment de convivialité pour remercier les quarante-trois jeunes qui ont participé aux chantiers éducatifs 2018. « Vous vous êtes investis. Vous avez travaillé pour la collectivité. Votre travail est reconnu par la mairie mais aussi par la population », soulignait Pascale Offrey. Ils étaient en poste aux archives, aux espaces verts où « vous avez fait des décorations de Noël super-chouettes », dans les écoles ou au Bujarret où « vous avez fait un travail remarquable. » Côté responsables des centres sociaux, les avis sont unanimes. « C’est une opération plus que positive. On est sur la valorisation des jeunes. Ils apprennent des activités. C’est valorisant pour eux parce qu’il y a retour sur investissement. Nous sommes demandeurs. » Au nom de la MJC, Khader Zennaf complète : « Ce sont des chantiers qui ont beaucoup de sens. Ils conjuguent l’action, l’avenir et la ville. » « Maintenant, ces chantiers fonctionnent bien. Seul petit problème qu’il faudra résoudre, quand l’éducateur est sur le chantier, il manque ailleurs », admet Pascale Offrey. Que pensent les jeunes de leur expérience ? D’abord le petit pécule qu’ils ont touché va leur permettre de financer un projet tels que le permis de conduire pour les uns ou le Bafa (Brevet d’aptitudes aux fonctions d’animateur) pour d’autres. Ensuite, ils ont « découvert plein de choses. » Alors, lorsque Pascale Offrey demande : « Vous reviendrez ? », aucune hésitation dans les rangs. C’est oui.

Comments are closed.